Chronique du livre “J’arrête de râler, pour retrouver calme et plaisir en 21 jours !” – de Christine Lewicki

 

Salut toi !!!

Aujourd’hui ce n’est pas tes biscotos (expression des années 90 :)) ni tes fessiers que nous allons t’aider à développer mais ton énergie et ta force mentale. Réalise ce challenge et je peux t’assurer qu’il y aura de sacrés changements dans ton quotidien ! Grâce à ce challenge tu peux être plus positif, retrouver le dialogue sans devoir hurler avec tes proches, gagner en énergie et en temps ! Grâce au challenge des 21 jours consécutifs sans râler et grâce à ces quelques outils de Christine Lewicki c’est possible !!! C’est bien français de râler, tu me diras. Cependant râler est un gouffre à énergie et on peut s’en passer. Si tu as toujours tendance à voir les choses du côté négatif et à t’en plaindre, alors ce challenge est fait pour toi. Tout le monde râle me diras-tu… On se sent en sécurité car nous sommes habitués à râler. C’est un peu comme “être dans la norme”… Tes fréquentations râlent au travail, tes enfants râlent, ta famille râle, à la télévision on râle, dans les reportages on râle, dans les files d’attente tu entends râler… BREF c’est un peu notre quotidien ! C’est donc TA décision de changer tout ça dès la lecture de cet article :). Et nous allons t’aider, pour cela. Il suffit de casser les habitudes, et oui il y a que les c*** qui ne changent pas d’avis, n’en soyez pas un. Continues la lecture de l’article et on t’explique comment tu vas pouvoir y parvenir.

Je commence le challenge 👏🏻 !

“Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde” – Gandhi

Les bénéfices du challenge ?

  • Tu apprends à être heureux 
  • Tu apprends à vivre dans le présent plutôt que de juger le passé et espérer le futur, si tu veux aller plus loin clique là pour aller découvrir le pouvoir et les bénéfices du moment présent.
  • Tu apprends à lâcher prise sur les pensées négatives
  • Tu agis plutôt que te plaindre et tes projets avancent
  • Tu apprends à t’exprimer autrement et de manière positive avec tes proches
  • Tu réapprends à prendre soin de toi
  • Tu reprends le contrôle sur ton planning (et donc de ta vie)
  • Tu te libère de la négativité 
  • Tu apprends à te protéger de la négativité des autres

Les pré-requis :

  • Avoir pris la décision ferme d’aller jusqu’au bout du challenge
  • Avoir un chouchou ou un bracelet que tu peux facilement changer de poignet et que tu peux mettre en toute occasion car tu dois l’avoir tout le temps sur toi
  • Prévenir ton cercle familial du challenge que tu vas commencer pour qu’ils puissent te soutenir
  • Nous te conseiller de te trouver un ou plusieurs partenaire qui accepte de se lancer à l’attaque du challenge

Le challenge ⏱

Le but du challenge : NE PAS RÂLER PENDANT 21 JOURS D’AFFILEE ⌛️ Le principe est simple, non ? Tu ne dois pas râler pendant 21 jours d’affilée. Au début du challenge, tu mets ton bracelet d’un côté (gauche ou droite) et ce bracelet ne doit pas bouger de place pendant 21 jours. Si tu râles, tu le changes de côté et le challenge repart à 0. Oui le challenge peut du coup prendre plusieurs mois… Ne te juges pas et sois patient. Il est très important de passer le bracelet d’un côté à l’autre car cela aide ton cerveau à créer un ancrage et donc à créer une habitude.

Comment reconnaitre que tu es entrain de râler 👀 ?

C’est tout simplement quand tu exprimes une frustration. Tu ne peux pas empêcher la frustration de venir à toi. C’est pourquoi, pour ce challenge tu es invité à ne pas formuler ton agacement. En clair si tu râles en silence, tu n’as pas besoin de changer le bracelet de côté. PAR CONTRE, si les mots sortent de ta bouche (pour exprimer un agacement, juger négativement, critiquer superficiellement), alors tu changes le bracelet de côté et de nouveau, tu repars à 0

Les règles en bref : 

  • Tu ne dois pas râler à voix haute
  • Tu dois trouver d’autres moyens de gérer tes frustrations (pas dans la nourriture, hein ??)
  • Si tu as besoin de communiquer sur un problème, tu le fais sans râler avec la personne concernée (ce point est très important)

On râle à longueur de journée sans s’en rendre compte. On se plaint de son conjoint, ses amis, ses collègues, alors qu’ils ne sont souvent pas la source du problème. En plus, est-ce que râler a déjà pu résoudre ton problème ? Est-ce qu’une fois quand tu as perdu tes clés de voiture, elles sont réapparues comme par magie parce que tu avais râlé ?

Conseils pour mener à bien le challenge 🔑

  • Quand tu te surprends à râler, prends une grande inspiration et dis toi : “Chaque minute, chaque heure sans râler, est un cadeau que je me fais. Je veux reprendre le contrôle de ma vie”.
  • Identifie ta “bête noire” la plus fréquente : “j’ai mal au dos” reviens souvent, le lendemain fais des étirements, prends le téléphone et appelle le kiné … Tu es souvent en retard ? Le lendemain mets le réveil plus tôt -> cliques ici pour connaitre les bénéfices de se lever tôt le matin.
  • Communiques tes besoins et frustrations, sans jugement et sans râler.

Pour cela, nous te donnons les 4 étapes à suivre pour que ta communication soit non violente selon le psychologue Marshall B. Rosenberg. Exemple de situation : tu n’aimes pas ranger mais tu t’appliques à ce que ce soit rangé chez toi. Mais tes enfants en ont décidés autrement et mettent un bazar pas possible !

  1. Décris la situation qui contribue ou non à ton bien-être aux criminels (lol) : “Lorsque que je vois tout le désordre de votre chantier de lego dans le salon…”. Remarque bien que lorsque je décris la situation, je parle de moi, de ce que je vois, de ce que je vis. Je ne parle pas de l’autre et je ne le juge pas. Je ne dis pas ” Vous mettez votre bazar partout !”
  2. Exprime comment tu te sens face à la situation : “Je me sens découragé (e) car j’avais rangé ce matin.” Une fois de plus c’est en mode “je” que tu dois parler et pas en mode “tu” sans aucun jugement. Je ne dis pas “je trouve que tu te fous de moi” ou “tu fous toujours le bordel, et tu ne ranges jamais tes affaires !”
  3. Dire les besoins qui sont à l’origine de tes sentiments : “J’ai besoin d’un minimum d’ordre pour pouvoir fonctionner, me sentir heureux (se) et disponible pour ma famille.”
  4. Exprimer clairement ta demande (sans exigence) de ce qui pourrait contribuer à ton bien être. Dis les actions concrètes, en language positif, que tu voudrais voir réalisées dans l’instant présent. Etape primordiale “Est-ce que tu peux passer le balai dans le salon avant le dîner ?” (dire quand on veut que ce soit fait augmente les chances de réussite car ton interlocuteur a une image claire de que tu attends de lui).
  5. Etape bonus – la négociation : tu ne viens pas de donner un ordre, donc ton interlocuteur a le droit de dire non. Il faut donc poursuivre le processus et trouver un “accord”. Ne pas râler ne veut pas dire de ne pas être ferme et ne pas prendre ses responsabilités dans le ton de sa voix. “Je ne veux pas te forcer, soyons créatifs et trouvons un accord “. Parfois la personne peut refuser la première demande et suggérer une autre chose : “tu m’aides à ranger et je t’aide à mettre la table ?”. Il faut savoir prendre un peu de recul sur tes propres frustrations. Il n’y a pas l’emploi de la force mais de la positivité !
  6. Remplace tes râleries par des célébrations et échanges avec les autres sur ta gratitude envers la vie.

Arrêtes de pointer du doigt les coupables et de rendre les autres responsables de tes problèmes. C’est la clé du bonheur !

  • Quand tu bloques devant un problème, un évènement et que la frustration monte… STOP !! Prends soin de toi, viens faire un HIIT avec nous et reprends plus tard ou le lendemain tu seras bien plus créatif et productif.
  • Tu ne sais pas par quoi commencer ta journée ça te mets en rogne -> commence par prendre SOIN DE TOI et ta journée commence au TOP !
  • Reprends le contrôle de tes priorités : fais un planning de tes journées, remarque le superflu et supprime le, ose dire non si on t’en demande de trop, fais toi aider par ta famille.
  • Tu es trop fatigué  ? Couches toi plus tôt tout simplement !

Dernière astuce bonus : 

En société nous avons tendance à parler des autres, ce n’est pas mal, cependant l’expert de la positivité que tu es en train de devenir se doit de le faire selon ces 3 principes : 

  1. La vérité : vérifies que ce que tu veux dire est vrai, sinon abstiens toi.
  2. La bonté : ce que tu veux dire, est-ce quelque chose de bon ?
  3. L’utilité : est-ce utile que de partager cela? 

Pourquoi vouloir dire des choses qui ne sont ni vraies, ni bonnes, ni utiles ? Te voilà avec les clés en main pour commencer ton challenge pour gagner en positivité, en temps et en bonheur !! Si tu as envie d’aller plus loin que cette brève chronique, on te conseille vivement d’acheter le livre ! N’oublis pas de partager cet article avec un proche et de commencer le challenge. Si tu as des questions poses les en-dessous. Suis nous sur YouTube , Facebook et Instagram (Veggie Fit Challenge) ! Vinz&Ju