Hey Hello tout le monde ! Ici nous allons parler ensemble des bienfaits de l’écriture, 3ème clé du développement personnel.

L’écriture : mon histoire perso.

On a toutes rêvées, quand on était plus petites, d’avoir un super joli journal intime avec le petit cadenas qui ferme à clé pour pouvoir y écrire tous nos secrets. Etant plus petite, j’en collectionnais beaucoup. J’en ai eu plusieurs aux Noëls et à mes anniversaires mais sans vraiment les remplir. Avec chance, certains avaient une dizaine de pages de remplies mais c’est tout. Je n’ai jamais vraiment compris le principe de remplir un journal intime. Ca m’a toujours un peu ennuyée en fait. Sauf que maintenant j’ai grandis et j’ai essayé de faire ce que Hal Elrod conseillait (si tu ne sais pas de quoi je parle, clique ici et tu découvriras ce qu’est le Miracle Morning).
Et puis en fait j’avoue qu’on se prend au jeu. Tous les matins ou tous les soirs, j’ouvre mon journal intime et j’y écris ce que je veux. Pas de règles. Pas de ligne de conduite. C’est ce que je veux, quand je veux et surtout ce qui me fait du bien.

Les bienfaits insoupçonnés de l’écriture.

  • L’écriture vous permet de lutter contre le stress et la mauvaise humeur.

Imaginez la situation : votre moitié rentre du boulot et ai visiblement de mauvaise humeur. Sauf que vous, vous avez envie de passer une belle soirée à vous câliner et à rire. Malgré quelques tentatives de discussions, votre moitié ne réponds pas et fais signe de “vous laisser tranquille”. Vous avez donc deux solutions qui s’offrent à vous : soit vous l’accablez de reproches (“tu n’es jamais disponible pour moi / tu ne me comprends pas…”)… Et vous faites la tête et vous passez une sale soirée. Soit vous vous enfermez dans la chambre et vous écrivez ce que vous ressentez dans votre journal intime. En fait, c’est contre le journal intime que vous vous énervez : vous couchez par écrit tout ce que vous auriez aimé dire à votre moitié. Sauf que là est la différence : vous l’avez couché par écrit et non pas balancé dans la tête de l’autre. Du coup, après avoir écrit vous vous sentez mieux. Vous comprenez mieux que ce soir, ce n’est pas le bon soir. Vous vous occupez et laissez votre moitié tranquille jusqu’à ce qu’elle revienne vers vous. Et vous passerez peut-être la meilleure soirée de votre vie…

  • L’écriture vous permet de mieux dormir. 

Le simple fait de coucher par écrit votre ressenti et de ne pas le ressasser inlassablement dans votre tête vous permet d’être apaisés avant de dormir. Vous avez l’esprit libéré et du coup dormez mieux.

  • Vous développez votre sens de la création.

Lorsque vous avez l’habitude d’écrire, vous développez votre mémoire et votre sens de l’observation. Ainsi, vous êtes plus créatifs. Vous avez pris l’habitude de noter tout ce qui vous passe par la tête et c’est bénéfique. Votre esprit est plus ouvert et vous êtes plus aptes à recevoir de nouvelles idées de l’extérieur.

  • Vous êtes plus organisés et réalisez plus facilement vos objectifs.

Lorsque vous couchez par écrit vos objectifs, vous avez tendance à vous obliger à y réfléchir. Ainsi, vous vous organisez : qu’elle est la 1ère étape que je dois réaliser pour accomplir mon objectif, etc… Vous vous organisez mieux et la réalisation de vos objectifs vous semble donc moins difficile à accomplir.

  • Vous vous sentez mieux…

L’idée rejoint un peu le 1er point. Lorsque vous écrivez sur papier toutes les idées noires que vous avez, vous vous libérez quelque peu de ce poids qui pèse sur vous. Certes, il est mieux d’exprimer à l’autre ce que l’on ressent directement. Mais parfois vous ne trouvez pas les mots… Vous avez peur de le faire ou vous êtes dans une énergie tellement négative, qu’il est plus facile d’écrire. Vous pourrez par la suite mieux exprimer vos sentiments en réel après l’avoir couché sur du papier.

Mes conseils pour bien débuter.

1- Achetez vous un journal intime qui vous donne envie d’écrire dedans.

Un truc girly ou complètement décalé, très coloré ou très simple… Peu importe, l’important c’est que ça vous plaise ! La 1ère règle c’est d’avoir envie d’écrire dedans, tout simplement.

2- Prenez votre plus beau stylo. 

Pas de crayon de papier. Ce que vous allez y noter, doit être indélébile. Peu importe si c’est bien ou non, vous ne devez pas pouvoir l’effacer. Idem que pour le 1er conseil : prenez un stylo que vous aimez, qui fait une belle écriture et qui vous donne envie d’écrire.

3- Le défi 21 jours.

Créez-vous un “rituel écriture”. Essayez durant 21 jours d’affilé d’écrire dans la journée. Peu importe si c’est à la même heure que la veille, peu importe ce que vous écrivez mais forcez-vous à écrire dans un journal intime durant 21 jours d’affilée. Si vous loupez une seule journée : vous recommencez du début.

4- Ecrivez ce que vous voulez. 

Le principe d’un journal intime c’est que vous pouvez y écrire ce que vous voulez. Peu importe si c’est 3 lignes ou 3 pages. L’important c’est de ne pas être bloqués : si vous êtes inspirés, lâchez-vous. Si vous n’êtes pas inspiré, ou pas dans “une bonne énergie”, pas de soucis. Ne vous forcez pas. Ecrivez simplement ce que vous ressentez. Exemple “aujourd’hui, j’ai la flemme, pas envie, je suis fatigué. Mais au moins j’ai continué mon défi 21 jours”.

5- Le bilan.

Après les 21 jours d’affilé, relisez ce que vous avez écrit. Vous verrez, c’est très marrant de relire tout ce qu’il s’est passé de bon ou de moins bon durant 21 jours. Le mieux c’est quand vous pourrez relire une année entière de votre vie. Vous verrez, c’est très plaisant ! Personnellement, j’ai été très surprise de voir tout ce qu’il s’était passé dans ma vie après 1 an. Relire son journal intime de l’année permet de relativiser et d’être fiers de tout ce qu’on a accompli. Au contraire, cela vous permet de redresser le niveau et de vous dresser un nouveau cap !

Alors Mesdemoiselles, Messieurs, à vos plumes !

A bientôt,
Ju